Listes Robinson

Les listes Robinson sont des listes contenant les noms de personnes et de firmes qui ne veulent pas recevoir de la publicité. Avec leur aide, on peut économiser, dans les campagnes de marketing direct, les coûts pour la publicité qui tomberait probablement dans l’oreille d’un sourd.

Outre des économies et du fait qu’on voudrait, déjà pour des raisons d’image, respecter le désir de certaines personnes de ne pas vouloir recevoir de la publicité, la publicité par téléphone, fax et e-mail n’est permise dans la plupart des pays que lorsque le destinataire y a donné son consentement explicite. Pour limiter les risques légaux reliés aux campagnes de marketing direct et les coûts qu’ils peuvent entraîner, l’utilisation des listes Robinson est tout simplement obligatoire. Les listes Robinson sont gérées par les associations de professionnels de l’entreprise de marketing direct et/ou par les offices de protection du consommateur. L’enregistrement dans ces listes Robinson est gratuit. Les tentatives de vendre des enregistrements payants sont toujours douteuses.

Et voici une sélection de sites Web de listes Robinson dans le monde:

De plus, vous devriez gérer et utiliser vos propres listes noires internes. En plus des adresses à bloquer, elles devraient contenir la date du blocage et la raison pour celui-ci. Les enregistrements suivants, entre autres, pourraient aussi être inclus dans ces listes:

  • Les entreprises concurrentes, puisque pourquoi devriez-vous payer pour informer votre concurrence sur vos produits?
  • Adresses de personnes et d’entreprises qui vous ont contacté suite à une campagne publicitaire et qui ne veulent plus recevoir de publicité.
  • Adresses de lettres publicitaires qui n’ont pas pu être livrées et autres adresses qui ne sont plus actuelles, pour ne pas les solliciter encore pour rien.
  • Adresses de personnes et d’entreprises avec lesquelles il y a eu des problèmes dans le passé avec le paiement de factures et qui, pour cette raison, ne doivent plus être livrées.

Les listes noires peuvent être traitées avec des outils tels que DataQualityTools ou DeduplicationWizard, disponibles sur www.DataQualityApps.fr. La recherche de doublons tolérante aux erreurs qui est supportée par ces logiciels assure que les adresses bloquées sont reconnues même si elles sont écrites différemment dans la liste d’adresses à solliciter que dans la liste noire.

Vous pouvez en lire plus sur comment traiter les listes Robinson à l’aide des DataQualityTools dans l'article 'Traiter les listes noires avec DataQualityTools'.

Auteur: Thomas Hainke